RESIDENCE SECONDAIRE sur LA COTE D’EMERAUDE

Depuis le début de l’année 2017, on constate que la LGV a permis une augmentation du nombre de transactions immobilières sur SAINT MALO. Interrogé par Ouest France, Me Pierre-Luc VOGEL précisait que « 60 % de nos acquéreurs actuels viennent d’Ille-et-Vilaine, Côtes-d’Armor, Manche, Paris, Yvelines, Hauts-de-Seine et un peu du nord. 70 % sont des cadres supérieurs, des professions libérales, des retraités. L’âge moyen est de 51 ans. »